Retour sur le marathon de Bessans

Claire nous raconte sa journée et son marathon, conclu a une belle 2ème place :

« Bessans, site connu du monde nordique !!!! Comme chaque année, cette station déploie toutes ses forces pour un week-end  de longues distances.

Une journée dédiée à la technique classique le samedi, puis, une pour le skating le lendemain. Énormément de bénévoles, de spectateurs et de participants font ressortir une ambiance très agréable.

N’ayant pas de course de biathlon pour moi ce week-end, je me suis lancée ce petit (ou plutôt grand !!!) défi. 5h, le réveil sonne, et c’est là que je réalise que je me lève pour 3h de route et un 42 kms !! Mais, c’est sans me dégonfler et avec le plaisir de retrouver les autres coureurs de l’équipe ainsi que le coach Mick que je me lève sans trop de peine et nous voilà en route !!!

Arrivée à Bessans, 8h45 température extérieure, -8°C (qui descendra pour le départ à -11°C !!!). PAN !!! Les portes se lèvent et là, on se croirait dans une arène !!! Les chiens sont lâchés et attention 5 loups se mêlent à la bataille.

Pour ma part les premiers 21km se sont très bien passés jusqu’au moment ou je prends le temps de me ravitailler grâce à Mick. (merci coach !!)  Mais voilà, Bessans c’est un profil plutôt plat montant, plat descendant. Le temps de boire et de jeter  le bidon, les trois garçons avec qui j’étais m’ont distancée de 20 mètres !! J’essaie de revenir mais en vain !! Me voilà seule avec plus personne en ligne de mire mais un gros groupe qui me pourchasse à environ 2 minutes. C’est là que mon côté endurance,  persévérance et compétition entre en jeu !!! Les kilomètres défilent avec un mélange de frousse de me faire croquer et l’envie de monter sur le podium, je déploie les forces qu’il me reste, voilà le panneau des 4kms !! La seule et grosse difficulté du tour se présente à moi, une grosse montée avec une relance sur un bon long plat montant !!

C’est en basculant en haut et en entendant aucun skieur derrière moi que je me dis : « punaise ils ne sont pas revenus !!! » mais à 1km de l’arrivée on ne sait jamais !!!  Je n’osais plus me retourner quand Mick sur le bord de la piste me donne l’info qu’ils ne sont pas là !!! Alors, je laisse glisser mes skis, savoure et profite de ces 500 derniers mètres. Sur ce marathon j’ai éprouvé beaucoup de plaisir malgré  des moments difficiles, mais la bonne sensation de glisse durant ces 42 kms aura été dominante !!!

Un doublé féminin pour le team avec Célia sur la plus haute marche. C’est dans ces moments là où l’on se dit que nous avons de la chance de faire ce sport et se battre pour ça, « c’est que du bonheur ».

A bientôt sur les pistes !!!

Pour ma part je vais retrouver ma carabine pour un week-end de biathlon à Arçon (dans le Doubs) le 19 et 20. Puis, peut-être participer au week-end de la « foulée blanche » ce sera pour moi un nouveau défi ! »

Glissons ensemble vers la performance