Retour sur le Mini-Tour d’Arvieux

Cyril, 3ème du Mini-Tour, nous raconte son week-end :

« Le Mini-Tour d’Arvieux : je l’avais préparé ce mini tour, avec mon format préféré dès le 1er jour, un sprint en skate.

Sur un parcours sinueux et court, il fallait prendre un bon départ pour pouvoir espérer passer les tours. Pour moi tout se passe bien jusqu’à la finale. La finale, la dernière course d’une longue journée où 6 hommes s’affrontent pour gagner.

Je prends un bon départ et fais la course en tête, il reste la dernière bosse, une descente et le plat d’arrivée qui ne permet pas vraiment les dépassements car trop court.

Un moment que je n’ai pas gagné en France, la victoire est là au bout de mes spatules, mais le destin, la malchance, la guigne, le sort, ou je ne sais comment on appelle ça, en a décidé autrement. On me casse un bâton, et je me retrouve sur les genoux abandonnant tout espoir de victoire. Je finis 5ème (quelque peu énervé et surtout dépité) devant un autre collègue qui lui aussi avait laissé un bout de son bâton sur le bord de la piste.

C’est la dure loi du sprint, mais cette loi commence vraiment à me taper sur le système, et je reste poli. Ce n’est pas de chance, mais cette année, elle n’est jamais avec moi. Entre le Team Sprint de Liberec où je casse un bâton à mon dernier tour alors qu’avec Baptiste Gros on se battait pour faire une belle perf’ et ce sprint d’ Arvieux,  ça commence à bien faire. J’attends avec impatience que ce petit coup de pouce du destin,  celui qu’il faut parfois en sprint vienne me passer un p’tit bonjour. Je l’accueillerai à bras ouvert vous pouvez en être sûr.

Arrêtons de parler de sprint et passons à la seconde journée un 10 kms classique, là aussi une course que j’affectionne. Les conditions sont difficiles, le vent souffle et a mis de la neige dans la trace la course se passe donc hors traces. Malgré de bonnes sensations, je n’arrive pas trop à poser mon ski, je prends seulement la 12ème place du jour.

Arrive le dimanche, la dernière course avec un départ à handicap où les 2 courses précédentes comptent. Le 1er qui passe la ligne gagne ce mini tour. Cette course est en skate sur un parcours montant, le départ étant plus bas que l’arrivée, à l’image de la montée finale du tour de ski.

En vu de futures sélections, quelques coureurs ne prennent pas le départ. Je me retrouve 4ème sur la ligne de départ. A 22 secondes du podium et de mon collègue du team SEN Clément Molliet (dit Frère Toc). Les 2 premiers (2 Bastiens, Buttin et Poirrier) sont trop loin, je ne les reverrai pas. Je pars assez fort et reviens sur Frère toc avant de basculer dans le stade, on se regarde un peu, se jauge, je décide d’accélérer à 300 mètres de la ligne, je prends quelques mètres d’avance et les gardent jusqu’à la ligne d’arrivée.

Devant Bastien Buttin remporte le mini tour suivi de Bastien Poirrier, je finis donc à la 3ème place.

Satisfait de monter sur « la boîte », avec quand même un petit goût amer qui reste, mais on a dit plus tôt qu’on ne parlerait plus de Spr… »

Glissons ensemble vers la performance